Pourquoi ne peut-on pas dire « Il fait un froid de Damart » ?

16 Jan, 2017 | Détente

Auteur / Guillaume Blot
Illustrateur / Roca Balboa
/ EN PARTENARIAT AVEC Damart Sport/

« Se couvrir les bouts en étant peu habillé revêt plus de sens que de porter des lunettes de soleil en club. »

Tout simplement parce que l’innovation Thermolactyl de Damart (Sport) empêche toute possibilité de se les cailler. Mais tous n’ont pas ce réflexe salutaire et ont recours à des procédés anti-froid loin d’être très esthétiques. Florilège.

Les coureurs qui osent le combo débardeur + gants sont-il givrés ?

Question gants, on ne va pas en mettre pour vous répondre : ces runners à la tenue légère ont presque tous compris. Paul, organisateur de soirée la nuit et coureur le jour, fait partie de ceux-là : “les manches longues me sont insupportables avec la transpi. Surtout, la sensation de froid est beaucoup plus saisissante sur les doigts que sur les bras”. En effet, se couvrir les bouts en étant peu habillé revêt largement plus de sens que de porter des lunettes de soleil en club par exemple, tant protéger nos extrémités est crucial pour affronter les basses températures.

Le corps humain s’adapte ainsi au froid par la vasoconstriction, soit un resserrement des vaisseaux sanguins, en particulier ceux des mains et des pieds, pour concentrer la circulation du sang vers nos organes vitaux, coeur et cerveau en tête. Porter un bonnet, mais aussi des gants est donc fortement conseillé, d’autant plus que la déperdition de chaleur est plus forte par ces parties du corps. Une étude de 2005 publiée dans le Journal of Applied Physiology – JAP pour les non-initiés – a notamment montré que la tête représente 10% des déperditions de chaleur totales, contre une surface de peau équivalente à 7%. Mettre une casquette – même à l’envers – et des mitaines lors d’un running hivernal sont donc signes d’une adaptation intelligente à son environnement extérieur.

Le combo marcel et gant pour les coureurs givrés - Froid de Damart

« Un habit qui m’empêche d’avoir l’impression de sortir en collant nylon dans la rue ! »

 

Pourquoi certains mettent-ils un short par dessus leur legging ? 

Si Alban du Marais Running Club prétend dans un sourire “gagner en vitesse” en passant un short par dessus son lycra moulant, il s’empresse surtout d’ajouter quatre mots : “en plus du style”. Alors lookée cette double couche ? Interrogeons Louise, assistante styliste d’une grande marque de prêt-à-porter française : “Et bien je trouve que puisqu’il fait froid et qu’il faut se couvrir, un legging à la place d’un gros jogging met en valeur les belles gambettes et l’on remercie le short de masquer ce que le legging montrerait trop. Et que ça s’intègre plutôt bien aux tendances modes de superposition”. L’assemblage serait donc totalement raccord Automne-Hiver 2016-2017.

Le son de cloche est-il le même du côté de Mathias, directeur de la communication d’une marque de mode anglaise, qui parle lui davantage de “mettre un collant sous son short” ? “Moi je ne trouve pas ça spécialement esthétique, mais ça présente plusieurs avantages : d’abord ça tient chaud, ensuite l’effet de compression est assez agréable, enfin c’est tout simplement un habit qui m’empêche d’avoir l’impression de sortir en collant nylon dans la rue !”.

On retrouve également de cet avis chez ceux qui parlent legging avant short. C’est le cas de Rodolphe, runner à la barbe aussi longue que ses attributs visiblement, qu’il souhaite masquer au quidam de la rue : “on voit mes testicules si je ne mets pas de short’ ». Etienne, jeune trailer rencontré en Picardie, est lui moins équivoque : “c’est plus décent pour le métro”, même s’il admet “ne pas porter de boxer”. Peut-être la mode Printemps-Été 2017 à venir, qui sait.

Un short sur un legging ? - Froid de Damart

« Le sac poubelle opère en effet un véritable tri sélectif. »

 

Porter un sac poubelle dans le sas de départ, une idée à recycler ? 

Souvent noir, rarement vert, le sac poubelle ne passe pourtant pas inaperçu dans les sas de départ, aux côtés des nombreux t-shirts Finisher 2004 et autres manchons sponsorisés. Il a beau attirer l’oeil, son utilité première est plutôt à rechercher du côté de “la couverture pratique à avoir sur soi pour être au chaud avant de la jeter au moment du départ”. Le sac poubelle opère en effet un véritable tri sélectif entre les pragmatiques de l’échauffement et les autres. Par temps froid, il est ainsi vivement conseillé d’apporter une attention toute particulière aux préliminaires de la course : montées de genoux, talons-fesses, flexions et pas chassés, avant quelques séries longues de 2 à 3000m. Et ce pour faire monter progressivement le corps en température.

Tout l’enjeu ensuite est de le garder chaud. Certains revêtiront alors leur plus belle tunique fluo aux relents de DDE. Ceux-là sont ceux qui ont des proches au bord du sas de départ, prêts à réceptionner la veste au moment du coup de starter. Les autres enfileront un sac poubelle 50L avec anses de serrage jaunes, après avoir bien veillé à faire un trou pour passer la tête. C’est ce que fait Etienne, notre jeune trailer sans boxer, qui justifie sa pratique sans peine: “ça me coupe plutôt bien du vent, ça me protège de la pluie, et surtout je peux le balancer sur le bas-côté lorsque je prends le départ”. C’est aussi ce que fait Morgane, coureuse originaire de Montpellier, avec une utilité en plus : “le sac permet de me cacher aussi auprès des concurrents quand j’ai une envie pressante juste avant le départ !”. Vraiment rien à jeter avec ce sac !

Le sac poubelle : une idée recyclée ? - Froid de Damart

« Je me pisse dessus. Et franchement ça réchauffe ! »

 

Uriner dans son legging permet-il d’avoir plus chaud ? 

Tel un serpent qui se mord la queue, le froid déclenche plus facilement l’envie d’uriner. Cette explication est à rechercher dans un phénomène physique déjà abordé plus haut : la vasoconstriction. Cette contraction des vaisseaux sanguins due aux basses températures fait ainsi augmenter le volume sanguin et oblige les reins, pour filtrer davantage, à produire plus d’urine, qu’il convient d’évacuer.

Que faire alors quand on n’a pas de sac poubelle à dispo dans le sas de départ ? Charly, triathlète et déjà Iron Man a sa réponse : “je me pisse dessus. Et franchement ça réchauffe !”. Est-ce vraiment une bonne idée Charly ? Si le soulagement est instantané, et oublié dès lors qu’un bidon d’eau clair se présentera pour tout rincer, croire qu’un peu d’urine peut servir de bouillotte éphémère ne passe pas le test de la science. Il se trouve, selon une étude portée sur des combinaisons d’immersion qu’une “infiltration d’eau aussi petite qu’un demi litre d’eau (…) diminue ses propriétés isolantes (…) de 30 %”. Autrement dit une moins bonne résistance au froid par la suite. Désolé d’être pisse froid.

Le sac poubelle : une idée recyclée ? - Froid de Damart

« L’or ou l’argent déjà dans la poche. »

 

Peut-on porter une couverture de survie -or / argent- même quand on très loin du podium ?

Grâce aux secouristes et à du bon sens, on peut aujourd’hui terminer aux pâquerettes niveau classement général et brandir en même temps l’or à son cou. Ou choisir l’argent pour les plus chauds. Ce privilège du choix se matérialise en un objet bien pratique : la couverture de survie. Mathieu, runner et accessoirement pompier à Nouméa, nous explique son fonctionnement : “la face argentée mise à l’extérieure permet de maintenir au frais ; la face dorée, elle, permet de capter la chaleur et de rester au chaud”. Le côté doré capte en effet une partie des rayons infrarouges , associés à la chaleur.

Elle peut aussi servir de coupe-vent et sa couleur réfléchissante facilite le repérage et l’intervention des secours, sous réserve d’en avoir déjà une sur soi. La couverture de survie fait en tout cas partie du pack de base qu’il est conseillé d’avoir sur soi, lors de trails notamment. “Le port d’une lampe frontale, d’une couverture de survie, d’un téléphone portable chargé et des dispositifs à haut facteur réfléchissant conforme à la réglementation en vigueur sont indispensables et obligatoires” était ainsi renseigné dans le règlement d’une course de nuit en banlieue parisienne. L’or ou l’argent déjà dans la poche.

 

Être couvert d'or quand nous sommes derniers - Froid de Damart

OFFRE RUNNINGHEROES.COM

40% de réduction offerts chez Damart Sport en ligne

J'en profite !